ACTUALITÉ

DES GRAVURES RUPESTRES DÉCOUVERTES SUR LE SITE D'UN TERMINAL PÉTROLIER EN PROJET EN NORVÈGE



C'est une découverte que l'on ne fait qu'une fois dans sa vie... L'art rupestre côtier juste à l'extérieur de Kirkenes (une petite localité norvégienne) est bel et bien un scoop.

Anja Roth Niemi est chef de projet pour le Département des Sciences Culturelles à l'Université Arctique de Norvège (UiT). C'est son collègue, Erik Kjellman, qui a trouvé les gravures de l'Age de Pierre partiellement masquées sous de la mousse. "Il y a à la fois des gravures de rennes et d'élans. Leurs tailles vont de 10 à 40cm. Ils semblent avoir été faits sur une certaine période de temps, car l'on peut voir certaines gravures faites au-dessus d'autres"

Il s'agit du premier art rupestre préhistorique découvert dans cette région, où les gens ont commencé à migrer après le dernier Age de Glace.

L'équipe faisait des travaux de fouille à Gamneset, un petit promontoire sur une péninsule à l'ouest de Kirkenes dans le Comté de Finnmark, lieu où la société Norterminal prévoit un immense terminal pétrolier.

Selon la loi norvégienne, des plans de développement et des travaux de construction ne peuvent commencer avant qu'il y ait eu des vérifications sur d’hypothétiques traces du passé sur le site. Si quelque chose est trouvé, c'est automatiquement protégé jusqu'à ce des recherches plus approfondies soient menées.

La direction du Patrimoine Culturel est responsable de tous les monuments archéologiques de Norvège. L'art rupestre avec des troupeaux de rennes et quelques élans couvre une surface de 15 mètres de large sur 3 mètres de haut.
Les archéologues ont daté les gravures: elles ont entre 6200 et 7500 ans.

La majorité des arts rupestres découverts dans d'autres endroits sont au niveau de la mer de l'époque. A Gammesbukt, la découverte a été faite sur une rocher à 27m au-dessus du niveau de la mer. Des modèles géologiques de la zone du fjord de Varanger montrent une élévation de la terre au fil du temps, au fur et à mesure que la glace épaisse a fondu plaçant ce rocher au niveau de la mer il y a quelques 7000 ans.

Les archéologues estiment qu'il pourrait y avoir d'autres gravures de rennes, d'élans, ou même d'hommes, de saumon ou de flétan, comme on peut le voir sur d'autres sites. "Nous sommes certains qu'il y a d'autres gravures sur le site" estime Anja Roth Niemi.

Bien que la découverte ne remonte qu'à quelques semaines, des sociétés de tourisme locales ont déjà commencé faire profit de cet art rupestre exceptionnel: pour 400 couronnes norvégiennes (environ 40€), on peut avoir une place sur un bateau pour une visite guidée vers le rocher !

Source : Barents Observer.
L'article entier est disponible en anglais sur barentsoberver.com.
AJP 30/10/15

Lundi 2 Novembre 2015
Yvan MARCOU
Lu 804 fois

Nouveau commentaire :

ACTUALITÉ | REPORTAGES | BAGNES DE GUYANE | CULTURE - ARTS PLURIELS & ARTISANAT TRADITIONNEL | PATRIMOINE - ARCHITECTURE | TOURISME | SCIENCE & TECHNOLOGIE | ESPACE | MILITAIRE - ARMÉES | Photos - SPORTS | Photos - FAUNE | Photos - FLORE | Photos insolites | Photos - GRAPHISME | Photos - MODE | Photos - MONUMENTS | Photos - PAYSAGES | Photos - PEUPLES DU MONDE | Photos - ACTEURS POLITIQUES | Photos - VIP | Photos - TAUROMACHIE | LIVRE D'OR | Histoire d'Image Plus | Conditions de vente | Annonces légales