CHATS

FESTIVAL DU CHAT

Le troisième festival du chat de Montpellier s’est tenu les 12 et 13 février 2005 au parc des expositions, où près de 600 félins avec de nombreuses races ont pu être admirés en participant à des concours de beauté d’un très haut niveau



FESTIVAL DU CHAT

LE SPHYNX

Cette race bien particulière n’est pas de création récente, car on en trouve des représentations dans des bas reliefs Aztèques, qui le vénéraient et le protégeaient.
Ce chat nu aux allures de gargouilles est délicat dans les premiers mois après sa naissance, car son absence de fourrure le rend peu résistant au froid, en outre il est sensible aux coups de soleil.
Toutes les couleurs sont acceptées, ainsi que tous les motifs, mais la plupart des sphinx sont bicolores. La peau est ridée sur la tête, le corps et les pattes et le pelage se réduit à un fin duvet sur la plus grande partie du corps, mais on tolère un poil très court à l’extrémité des oreilles, du nez, des pieds et de la queue.
Il est affectueux et sociable, il s’attache à ceux qui lui témoignent de l’amitié. Mais craintif, il cherche à éviter tout contact avec un étranger.
Le spécimen en photo se nomme Wizargate's darling little witch.
Pour un contact E-mail avec son propriétaire,cliquer ICI

FESTIVAL DU CHAT

LE MAINE COON

Ce chat est très populaire outre atlantique, où la race s’est fixée, il y a plus d’un siècle.
Il provient de croisement entre des chats indigènes et des chats angoras, introduits par des marins en Nouvelle-Angleterre au début du XIXème siècle. Au fil des années, la race aurait été façonnée par les rigueurs du climat nord-américain. Il peut peser de 4 à 10 kg.
La légende dit que la reine Marie Antoinette, aurait confié des angoras, ses chats favoris, au marquis de la Fayette alors qu’il s’embarquait pour la guerre d’Indépendance…
Sa fourrure est dense et soyeuse et légèrement huileuse, plus courte sur la tête, les épaules et les pattes, plus longue sur le dos, le ventre et les flancs. On remarque d’abondantes culottes et parfois une collerette. Toutes les couleurs sont admises à l’exception du chocolat, du lilas et du motif siamois.
C’est un chat malin et toujours en éveil. Très sportif, il grimpe avec agilité sur tout ce qui représente un perchoir à l’extérieur comme l’intérieur de la maison. Mais il reste calme et doux en présence de son maître.
Le spécimen en photo se nomme Savincoon Gigolo ( male de 20 mois)
Pour plus de renseignements par E-mail, cliquer ICI

Ou consulter le site Internet, en cliquant ICI

FESTIVAL DU CHAT

L’ANGORA TURC

Ses origines sont lointaines, mais l’on trouve une première description en 1756 dans un texte de Buffon.
Sa robe est généralement blanche, mais de nombreuses variétés de couleurs sont admises. Son poil mi-long est presque dépourvu de sous-poil, il s’allonge pour former une collerette et des culottes chez l’adulte. Il présente une texture fine et soyeuse. Ses grands yeux amandes, pour lesquels toutes les couleurs sont admises, s’assortissent à la robe.
Il possède un caractère aimable et joueur. Malgré une bonne santé, il ne cherche pas à s’éloigner du confort douillet que lui offre son maître, car il n’aime pas les écarts de température.

FESTIVAL DU CHAT

LE BENGALE

Il trouve ses origines parmi les petits fauves qui vivent dans le Sud-Est asiatique. C’est bien après de nombreux croisements que cette race est reconnue comme descendant des chats sauvages du Bengale, et il en conserve les apparences, bien que pas particulièrement fixé.
Sa fourrure, courte, épaisse, dense est très douce au toucher. La couleur peut être tabby tacheté à tâches noires, chocolat ou cannelle sur fond de préférence orange ou tabby marbré. Le bout de la queue est toujours noir.
Ce « léopard d’appartement » est long, grand et puissamment musclé. D’un caractère plutôt calme il est disposé à vivre en harmonie avec ses maîtres. Il peut peser de 5 à 9 kg.

FESTIVAL DU CHAT

LE MAU EGYPTIEN

Cette race fut reconnue officiellement en 1968, et elle descend certainement d’un croisement de chats sacrés de l’ancienne Egypte, ceux-là même dont le fellah gardait son effigie ou la statuette sous son toit.
Sa silhouette cache une musculature solide sous un aspect souple et élégant. Sa robe peut être argentée, bronze ou fumées. Très propre il passe beaucoup de temps à sa toilette.
C’est un compagnon calme et affectueux qui possède une voix mélodieuse. Comédien à l’occasion, il sait se faire remarquer.
Peu répandu en Europe, il est souvent confondu avec l’oriental spotted tabby.
Le spécimen en photo se nomme V.Enak
Pour plus de renseignements cliquer ICI

FESTIVAL DU CHAT

L’ORIENTAL

C’est une race aux origines très lointaines. On ne sait pas s’il est l’ancêtre ou le descendant du siamois. Introduit en Angleterre à la fin du XIXe siècle, il fut supplanté par le siamois. Mais dans les années 1960, les éleveurs anglais entreprirent sa réhabilitation, et ils s’attachèrent à exagérer son type oriental.
La face dessine un triangle isocèle dont le sommet est le bout du nez. Le profil est droit, sans stop, le museau est fin. Les oreilles sont grandes, bien écartées, larges à la base et pointues. Les yeux, en amande, sont placés très en biais. Ils sont le plus souvent vert émeraude ou jade, parfois jaunes ou cuivre pour les robes rousses et crèmes et toujours bleus chez l’oriental blanc.
Vif et rapide, il se montre affectueux mais exclusif. Il possède une forte personnalité.

FESTIVAL DU CHAT

L’ABYSSIN

Cette race trouve ses origines en Angleterre en 1868, mais d’ascendance africaine.
C’est un chat d’une grande élégance, dont son existence ne fut officiellement admise qu’en 1929. Très recherché, il se place dans l’aristocratie féline. De grandes qualités physiques, il est d’une élégance suprême. Une tête aux grands yeux particulièrement expressifs reflète une noblesse intérieure intense.
Cette attitude le rapproche de la divinité Egyptienne BASTET, déesse au corps de femme et à la tête de chat…
Le spécimen en photo est celui qui à remporté le concours du festival des chats à poils courts.
C’est un Abyssin femelle de couleur sorrel.

FESTIVAL DU CHAT

LE PERSAN

Les ancêtres du persan ont été importés de Perse ( L’Iran actuel ) en Italie, au XVIIème siècle, et des chats de Turquie de type angora furent introduits en France par Nicolas Fabri de Peiresec, conseiller au Parlement d’Aix-en-Provence.
Ainsi, vers 1871, cette race est le produit d’une création des éleveurs britanniques à partir du chat angora et l’angora noir a été probablement le contemporain du persan bleu. On prétend que Louis XV possédait un persan angora blanc et qu’il aurait lancé la mode à la cour de France.
On trouve des persans noir, blanc, bicolore noir et blanc, bleu, roux et crème. Et c’est certainement le persan bleu qui servit de cobaye aux éleveurs anglais. C’est une variété des plus travaillée, mais c’est ce dernier qui conserve sa couleur d’origine.
On produit de nos jours un persan roux, qui reste rare, car il est très difficile d’obtenir une couleur parfaite, d’un poil rouge-orange uni. Le persan crème, qui dérive du persan roux, est très en vogue auprès d’un public qui apprécie l’alliance des tons beiges de sa robe avec le cuivre de ses yeux.
Avec ses allures de beau ténébreux, le persan inquiète et fascine. Ce sont des compagnons flegmatiques et placides. Il se satisfait pleinement d’une vie en appartement, et il manifeste un grand attachement à son maître.
C’est le chat le plus célèbre du monde.
Le spécimen en photo est celui qui a remporté le concours du festival des chats à poils longs et le concours général de la première journée de cette manifestation.
Il se nomme Caramba a de Maradan. Il appartient à un éleveur espagnol de Barcelone.
Pour tout renseignement par E-mail, cliquer ICI

Remise du 1er prix au chat persan Caramba
Remise du 1er prix au chat persan Caramba

Mardi 15 Février 2005
Yvan MARCOU
Lu 30331 fois


1.Posté par celia le 14/10/2007 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
o lala ce bo gros chat ce serai bien agréable de dormir avec il est super bo

Nouveau commentaire :


Voir dans la même rubrique :

CHATS - 16/02/2005

CHATS | CHIENS | ARACHNIDES | INSECTES | FAUNE AQUATIQUE | REPTILES | FAUNE - EXOTIQUE | FAUNE - EUROPE | OURS BLANC | OISEAUX