ACTUALITÉ

LA FAMEUSE TABLE DE TESCHEN EST MISE EN VENTE

Le musée du Louvre ouvre une souscription pour la table la plus chère du monde.

La magnifique table, dite de Teschen, qui était jusque là au château de Breteuil devrait être reprise par le Louvre. Vu son prix, une souscription est ouverte par le Louvre. Pas question qu’elle parte à l’étranger.



LA FAMEUSE TABLE DE TESCHEN EST MISE EN VENTE
Après le succès de son appel pour restaurer la Victoire de Samothrace en 2013, le musée du Louvre sollicite à nouveau le public pour acquérir la Table de Teschen (1779), chef d’oeuvre d’orfèvrerie commémorant un traité entre la Prusse et l’Autriche.

Réalisée en bronze doré avec un plateau où sont inscrustés 128 échantillons de pierres fines, la Table de Teschen a été offerte au Baron de Breteuil, ambassadeur de France à Vienne, par le prince-électeur de Saxe Frédéric-Auguste III pour son rôle de médiateur entre la Prusse et la Saxe lors de la guerre de succession de Bavière. "C’est la Joconde de mon château", dit Henri-François de Breteuil qui rappelle qu’après la guerre, la table est restée démontée dans un banal coffre à jouets et non assurée !

La médiation avait abouti à la signature du traité de Teschen, considéré comme le premier traité moderne, où France et Russie se portaient garantes de la paix entre la Prusse et l’Autriche.

Favoriser le patrimoine français

Détail de la table de Teschen (1779), de Johann Christian Neuber © Gianni Dagli Orti / The Art Archive / The Picture Desk
Détail de la table de Teschen (1779), de Johann Christian Neuber © Gianni Dagli Orti / The Art Archive / The Picture Desk
Conservée jusqu’à nos jours dans la famille de Breteuil et mise en vente 12,5 millions d’euros par la maison Kugel, la table a été classée Trésor national, puis Œuvre d’intérêt patrimonial majeur. Elle est considérée comme le chef d’œuvre de Johann Christian Neuber, à la fois orfèvre et minéralogiste.

Le président du Louvre, Jean-Luc Martinez, a rappelé lors d’un point de presse que le rôle du musée était aussi "de repérer dans les collections privées les objets exceptionnels qui doivent rester en France".

Pour financer cet achat, Le Louvre utilisera également ses propres ressources - 20% du prix du billet sont consacrés aux acquisitions - et sollicitera ses mécènes et la Société des Amis du Louvre.

L’appel aux dons est ouvert jusqu’au 31 janvier 2015. Les dons peuvent être effectués par carte bancaire, chèque bancaire ou virement, soit directement en ligne sur www.tousmecenes.fr, soit en téléchargeant sur le même site un bulletin à retourner par courrier.

"Un manifeste du néoclassicisme"

Jannic Durand, directeur du département des objets d’art, a souligné que la table était "un manifeste du néoclassicisme", comme en témoigne la décoration dans le style grec, et un "témoin de l’essor des sciences naturelles". Un livret manuscrit permet d’identifier chacune des pierres (grenat, cornaline, agathes....).

Le Louvre a recueilli en 2013 un million d’euros auprès de 6.700 donateurs pour financer la restauration de "La victoire de Samothrace". Les dons ont également permis d’acheter en 2010 le tableau "Les Trois Grâces" de Lucas Cranach, de faire restaurer en 2011 deux éléments d’architecture exposés dans la section des Arts de l’Islam et d’acquérir en 2012 deux statuettes médiévales en ivoire.

Dimanche 12 Octobre 2014
Yvan MARCOU
Lu 560 fois

Nouveau commentaire :

ACTUALITÉ | REPORTAGES | BAGNES DE GUYANE | CULTURE - ARTS PLURIELS & ARTISANAT TRADITIONNEL | PATRIMOINE - ARCHITECTURE | TOURISME | SCIENCE & TECHNOLOGIE | ESPACE | MILITAIRE - ARMÉES | Photos - SPORTS | Photos - FAUNE | Photos - FLORE | Photos insolites | Photos - GRAPHISME | Photos - MODE | Photos - MONUMENTS | Photos - PAYSAGES | Photos - PEUPLES DU MONDE | Photos - ACTEURS POLITIQUES | Photos - VIP | Photos - TAUROMACHIE | LIVRE D'OR | Histoire d'Image Plus | Conditions de vente | Annonces légales