CYCLISME

La Gendarmerie nationale sur le Tour de France 2013

le 6 juillet - 8° étape - Castres (81) - Ax 3 Domaines (09)

Embarqué avec l'équipe de la Gendarmerie nationale pour la durée de la 8° étape, Image Plus a suivi ces 12 gendarmes issus de différentes unités. Leurs missions sur le Tour est faire de la prévention (permis piéton), valoriser l’image de l’institution et apporter des renseignements sur les différents métiers de la Gendarmerie.



Le rôle de la Gendarmerie sur le Tour

Photo Yvan Marcou
Photo Yvan Marcou
Couvrant 95% du territoire, la Gendarmerie nationale est tout naturellement devenue le partenaire historique et incontournable du Tour de France.
Ainsi depuis 1903, en étroite coordination avec les différents services du ministère de l’Intérieur, la Gendarmerie nationale assure la sécurité de la Grande Boucle. A ce titre un officier de la direction générale de la Gendarmerie conseille les organisateurs pour les questions de sécurité générale, d’ordre public et de police judiciaire.

Plus de 12 000 gendarmes déployés sur les routes de France.
Afin de protéger les 12 000 000 de spectateurs qui se massent le long des routes, la Gendarmerie nationale met en place un dispositif à la hauteur de cet évènement international en mobilisant l’ensemble de ses moyens 45 gardes de l’Escadron motocyclistes de la Garde Républicaine protègent la course et la caravane.
Depuis 60 ans, ils assurent notamment la signalisation d’éléments routiers dangereux, l’évacuation sanitaire des coureurs en cas d’accident...

Les motards du Tour formés par les gendarmes.
Le Centre National de Formation des motocyclistes de la Gendarmerie de Fontainebleau accueille ainsi depuis 2011 les motards d’Amaury Sports Organisation qui évoluent au sein du peloton.
Ils bénéficient du savoir-faire des gendarmes et renforcent notamment leur compétence technique moto sur le pilotage route et les trajectoires de sécurité.

Un permis piéton pour tous les enfants

Photo Yvan Marcou
Photo Yvan Marcou
Une grande opération nationale de sensibilisation aux dangers de la rue.

Déjà 3,5 millions d’enfants formés !
Le Permis Piéton construit une culture sécurité routière. Grâce à cette opération, ce sont 3,5 millions d’enfants plus prudents pour eux-mêmes qui, lorsqu’ils seront conducteurs, seront plus respectueux envers les piétons.

L’ASSOCIATION PRÉVENTION MAIF, FORTE DE SES 2 000 BÉNÉVOLES RÉPARTIS SUR TOUT LE TERRITOIRE FRANÇAIS, A REPRIS À SON ACTIF LE PERMIS PIÉTON. GRÂCE À SON RÉSEAU, L’ASSOCIATION PILOTE LE DÉPLOIEMENT DE L’OPÉRATION ET FINANCE SON DÉVELOPPEMENT POUR LES ANNÉES À VENIR.

- Un partenariat institutionnel fort. La Gendarmerie a été la première institution à croire en l’opération Permis Piéton et à la mettre en oeuvre dans ses zones de compétence. Elle a été suivie très rapidement par la Police nationale et par la Préfecture de police de Paris. Aujourd’hui ces trois institutions, ainsi que le parrainage historique de la sécurité routière, font du Permis Piéton une action de référence en matière de sécurité routière à l’école primaire. Depuis septembre 2012, l’Association des Maires de France est partenaire de l’opération.

- Une adhésion massive des enseignants. Avec un kit pédagogique ‘‘Permis Piéton’’ simple à mettre en oeuvre, l’enseignant dispose d’un outil efficace qui permet de valider une partie des savoirs requis par l’APER (Attestation de Première Education à la Route) pour l’enfant piéton.

- Un succès populaire auprès des parents et des enfants. 96 % des parents déclarent que leurs enfants ont beaucoup appris lors de la formation au Permis Piéton et 88 % assurent que leurs enfants font beaucoup plus attention à leur sécurité lors de leurs déplacements. (Enquête Opinion Way, 2009)

- Un moment fort pour les enfants. La remise des Permis Piéton est un moment d’engagement solennel pour les enfants, face à leurs parents, aux enseignants, aux forces de l’ordre, aux bénévoles de Prévention MAIF et à la presse locale. Ils s’engagent ainsi à respecter les règles de prudence apprises. 98 % des parents déclarent que leurs enfants ont été très fiers de recevoir leur Permis Piéton. (Enquête Opinion Way, 2009)

Pour plus d'informations télécharger le document ci-après.

La gendarmerie recrute.

Un métier à forte technicité offrant la possibilité de développer ses compétences et de se spécialiser dans des domaines variés : police judiciaire (technicien en investigations criminelles – portraitistes…), sécurité routière (motocycliste – pilote de véhicule rapide d’intervention), formateur relais antidrogue ou écologie environnement, spécialiste montagne (ski – alpinisme – spéléologie), pilote d’hélicoptère, pilote de vedette ou pilote d’engin blindé, plongeur autonome, maître nageur sauveteur, moniteur de sport, cavalier, musicien, transmetteur, informaticien, parachutiste, membre du GIGN…

Pour plus d'informations, télécharger le document ci-après.

La Gendarmerie sur le Tour 2013 en vidéo.


El Diablo 2013. Personnage emblématique du Tour de France. Photo Yvan Marcou
El Diablo 2013. Personnage emblématique du Tour de France. Photo Yvan Marcou

La Gendarmerie nationale sur le Tour de France 2013

Lundi 15 Juillet 2013
Yvan MARCOU
Lu 427 fois

AUTOMOBILE | CYCLISME | MOTO