ACTUALITÉ

Les transformations de Paris étudiées à travers l'évolution de la maison urbaine de 1780 à 1810



OLIVIER DE ROHAN CHABOT,
président de la Sauvegarde de l’Art Français,
ALAIN MEROT,
président du Prix Lambert
THOMAS LAMBERT,
mécène du Prix

ont le plaisir de vous convier à la
remise du Prix Lambert 2023
à Mme Charlotte DUVETTE pour sa thèse

Les transformations de Paris étudiées à travers l’évolution de la maison urbaine de 1780 à 1810 : projets, publications et réalité bâtie.

Présentation du sujet & remise du prix
suivies d’un cocktail
le mardi 16 janvier à 19h
à la Sauvegarde de l’Art Français
22 rue de Douai, Paris 9ème

« L’objectif de cette thèse est de repenser la relation entre l’évolution du tissu urbain parisien et une forme d’architecture domestique mal connue : la maison urbaine. Il ne s’agit pas de revenir sur la genèse de cet habitat, mais de questionner sont état à un moment précis : 1780-1810. Cette étude contribue à faire connaître des praticiens oubliés, à faire émerger les pratiques constructives les plus répandues, ou encore à démêler le lien entre l’image des maisons publiées et leur réalité bâtie. Les lotissements engagés à la fin de l’Ancien Régime sont davantage considérés pour leur remplissage à travers le procédé du sous-lotissement et les petites transactions qui s’en suivirent. Les architectes déjà célèbres en leur temps sont étudiés au regard du pendant le moins visible de leur production. Celle de leurs confrères est observée sur un pied d’égalité, en partant du principe qu’un Michel Duval ou qu’un Guireaud de Talairac produisait des ensembles aussi intéressants que la triade Bélanger, Brongniart et Ledoux. Les caractéristiques de ces maisons urbaines protéiformes émergent de l’analyse du corpus réuni – à l’image des terrasses aménagées en jardin – et illustrent les capacités d’adaptations des maîtres d’œuvre. La prolifération d’images et de commentaires dont elles sont l’objet permettent de saisir la place qu’occupaient ces demeures non plus dans la ville, mais dans l’espace public. Ce travail favorise la réévaluation de cas d’études tantôt inconnus, tantôt lacunaires, à l’aune d’une mise en contexte nouvelle »

Charlotte Duvette est docteure de l’université Panthéon-Sorbonne, et dirige le projet de recherche «Richelieu. Histoire du quartier » à l’INHA. Chercheuse associée au centre de recherche HiCSA, elle est aussi membre du consortium Huma-num Projets Time Machines depuis 2023.

RSVP
Merci de bien vouloir confirmer votre présence auprès de Jacques de Chauvelin, service communication :
06 24 09 83 15 / jdechauvelin@sauvegardeartfrancais.fr
ou en répondant en ce mail directement.

Lundi 1 Janvier 2024
Yvan MARCOU
Lu 150 fois

Nouveau commentaire :


Voir dans la même rubrique :
1 2 3 4

ACTUALITÉ | REPORTAGES | BAGNES DE GUYANE | CULTURE - ARTS PLURIELS & ARTISANAT TRADITIONNEL | PATRIMOINE - ARCHITECTURE | TOURISME | SCIENCE & TECHNOLOGIE | ESPACE | MILITAIRE - ARMÉES | Photos - SPORTS | Photos - FAUNE | Photos - FLORE | Photos insolites | Photos - GRAPHISME | Photos - MODE | Photos - MONUMENTS | Photos - PAYSAGES | Photos - PEUPLES DU MONDE | Photos - ACTEURS POLITIQUES | Photos - VIP | Photos - TAUROMACHIE | LIVRE D'OR | Histoire d'Image Plus | Conditions de vente | Annonces légales