ACTUALITÉ

PAS DE CRISE POUR LA VENTE DE GRANDS VINS



La dernière vente d’une Romanée-Conti...et d’autres

PAS DE CRISE POUR LA VENTE DE GRANDS VINS
La crise ne semble pas toucher les collectionneurs et amateurs de grands vins…

Le commissaire-priseur Sylvain Gautier dispersait jeudi au feu des enchères, dans son hôtel des ventes de l’avenue Victor-Hugo, à Dijon, plus de 400 lots de grands vins. Et les prix se sont envolés…

Une bouteille de Romanée-Conti 1980 est partie pour 6 400 euros, un magnum du clos des Lambrays (qui vient d’être racheté par LVMH) 1976 a été vendu 640 euros, une bouteille de Petrus 1992 a atteint 1 000 euros, les bouteilles d’Echezeaux 1959 de chez Jayer ont été emportées pour 520 euros chacune, la bouteille de Chambertin 1999 de chez Dugat-Py est montée jusqu’à 1 100 euros. Enfin, les enchères sont montées jusqu’à 550 euros pour une bouteille de cognac de 1914.

Sources AJP-19-04-2014

Samedi 19 Avril 2014
Yvan MARCOU
Lu 379 fois

Nouveau commentaire :

ACTUALITÉ | REPORTAGES | BAGNES DE GUYANE | CULTURE - ARTS PLURIELS & ARTISANAT TRADITIONNEL | PATRIMOINE - ARCHITECTURE | TOURISME | SCIENCE & TECHNOLOGIE | ESPACE | MILITAIRE - ARMÉES | Photos - SPORTS | Photos - FAUNE | Photos - FLORE | Photos insolites | Photos - GRAPHISME | Photos - MODE | Photos - MONUMENTS | Photos - PAYSAGES | Photos - PEUPLES DU MONDE | Photos - ACTEURS POLITIQUES | Photos - VIP | Photos - TAUROMACHIE | LIVRE D'OR | Histoire d'Image Plus | Conditions de vente | Annonces légales