SCIENCE & TECHNOLOGIE

ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 382 (pour l'ouvrir cliquer ICI)

MISSION SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE AMBASSADE DE FRANCE AUX ETATS-UNIS



ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 382 (pour l'ouvrir cliquer ICI)

1 : EXPLORATION ET VOLS HABITES.

- Demande de budget NASA 2007 : 16,8 Md$ et priorité à l’exploration

L’Administration américaine a publié une demande budgétaire de la NASA pour l’année fiscale 2007 d’un total de 16,8 Md$. Ceci représente une augmentation de 1% par rapport au budget obtenu par la NASA en 2006, en considérant l’enveloppe accordée à ces activités courantes plus les aides allouées demanièreexceptionnelle suite aux dégâts causés par l’ouragan Katrina.
Le poste budgétaire le plus important demeure le programme Navette : 4 Md$ lui seront consacrés en 2007 afin de contribuer à la finalisation de l’assemblage de la Station Spatiale Internationale (ISS). L’Administrateur de la NASA
Michael Griffin a rappelé que la NASA respecterait les engagements pris vis-à-vis de ses partenaires internationaux, mais avec un nombre minimum de vols Navette. Le calendrier de ces vols a été une nouvelle fois revu à la baisse et prévoit actuellement seize vols vers l’ISS et un pour réparer le
télescope Hubble, sous réserve que la prochaine mission STS-121 soit jugée réussie par l’agence.
La première priorité du budget 2007 est donnée au programme Constellation : 3 Md$ et une augmentation de 76%, afin de soutenir le développement du Crew Exploration Vehicule (CEV), des futurs lanceurs dédiés au vol habité et au transport cargo, et des missions robotiques lunaires. M. Griffin a pour
objectif un premier vol opérationnel du CEV au plus tôt après le retrait de la Navette et au plus tard en 2014. Le budget dédié aux activités scientifiques, de 5,3 Md$, est en léger retrait compte tenu des conditions économiques : une augmentation de 1,5% cette année et de 1% par an jusqu’en 2011, tel que le prévoit la NASA, ne sera pas en mesure de contrebalancer le phénomène d’érosion monétaire. M. Griffin a concédé
que cette baisse effective du budget consacré à la Science était contraire aux engagements pris précédemment par la NASA. Sherwood Boehlert, Président du Comité pour la Science à la Chambre du Congrès a exprimé ses préoccupations quant à l’avenir des sciences spatiales et de la Terre, soulignant qu’elles constituent pourtant le « joyau » des activités de l’agence.
Enfin, les postes budgétaires faisant l’objet des baisses les plus importantes sont la recherche
dédiée aux vols habités (275 M$, - 56%) et la recherche aéronautique (724 M$, - 18%). [NASA 06/02/06]
Pour en savoir plus
Pour en savoir plus

2 : TELECOMMUNICATIONS.

- Orbital Sciences face à une compétition plus vive sur le segment des petits satellites

En 2005, onze petits satellites de communication (puissance de 4-5 kilowatts, masse inférieure à 2,5 tonnes) ont été commandés. Six ont été remportés par des industriels américains : Orbital Sciences, traditionnellement très compétitif dans ce segment de marché, s’est vu attribué quatre contrats des opérateurs PanAmSat (Etats-Unis), JSAT (Japon-Etats-Unis), Thor (Norvège) et Measat
(Malaisie). Lockheed Martin a reçu commandes des satellites BSAT-3A pour le Japon et AMC-19 pour l’opérateur SES Global. Leurs compétiteurs russes (NPO-PM, RKK Energia), indien (Antrix/ISRO) et israélien (IAI) ont remporté les cinq autres contrats.
Selon Ali Atia, président de la division satellite d’Orbital Sciences, sa société fait face à une concurrence croissante sur le segment des petits satellites. Cette tendance pourrait se renforcer en 2006 notamment en raison de la volonté des grands industriels d’élargir leur offre. Le partenariat conclu par EADS Astrium avec l’indien Antrix/ISRO est conçu pour proposer un produit directement compétitif à ceux d’Orbital Sciences. Alcatel Alenia Space a également complété la gamme de ses satellites en s’appuyant sur la petite plate-forme de son partenaire russe NPO-PM. [Air&Cosmos 03/02/06, Space News 06/02/06]

3 : OBSERVATION DE LA TERRE.

- Le gouvernement canadien prévoit l’acquisition d’imagerie satellitaire commerciale

Le département de la Défense canadien envisage d’acquérir des capacités commerciales d’imagerie satellitaire qui soient disponibles de manière directe et pratiquement en temps réel pour ses troupes en théâtre d’opérations dès 2009.
Ce projet baptisé JSSP (Joint Space Support Project) devrait être financé à hauteur de 27 millions de dollars US ; un appel d’offre serait émis auprès des industriels en décembre 2007. Des tests ont récemment été menés par les forces armées canadiennes : un segment sol mis au point spécifiquement a permis la réception d’images des satellites américains Orbview 3 et Quickbird, opérés respectivement par GeoEye et DigitalGlobe, et des satellites canadien Radarsat-1 et israélien Eros A. Le département de la Défense canadien pourrait à l’avenir acheter des images fournies par le satellite Radarsat-2 de l’opérateur national MacDonald Dettwiller, dont le lancement est prévu fin 2006. [Defense News 06/02/2006]

4 : DEFENSE.

- L’U.S. Air Force demande 9,8 Md$ pour ses programmes spatiaux en 2007.

La requête budgétaire de l’U.S. Air Force pour ses programmes spatiaux s’élève à 9,8 Md$ pour 2007 soit une augmentation d’environ 5% par rapport au budget obtenu en 2006. 867 M$ sont demandés pour le développement du programme de télécommunication TSAT : celui-ci a fait l’objet de coupes budgétaires importantes par le passé mais le programme revêt une importance stratégique pour le Department of Defense pour le développement de son réseau à haut début sécurisé, le Global Information Grid.
L’alerte avancée mobilise 673 M$ pour le programme SBIRS (Space-based Infrared System), désormais réduit à au plus trois satellites, et 103 M$ pour le développement d’une architecture complémentaire.
Le système de navigation par satellite de prochaine génération, GPS III (Global Positioning System), fait l’objet d’une demande de 315 M$, en forte augmentation par rapport au budget 2006 de 85 M$. L’U.S. Air Force prévoit de consacrer 349 M$ au programme NPOESS (National Polar-orbiting Operationnal Environmental Satellite System), soit 90 millions de moins qu’en 2006. NPOESS fait actuellement l’objet d’une revue en profondeur.
Une enveloppe de 266 M$ est également demandée pour le développement du futur système Space Radar.
Celui-ci n’avait pas obtenu la faveur du Congrès dans le budget 2006, l’U.S. Air Force a depuis renoncé au développement d’un démonstrateur technologique. [06/02/06]

Image NASA-Comet Tempel 1, approximately 5 minutes before Deep Impact's impactor smashed into its surface (Image: NASA)
Image NASA-Comet Tempel 1, approximately 5 minutes before Deep Impact's impactor smashed into its surface (Image: NASA)

5 : SCIENCES.

- La comète Tempel-1 détient probablement de la glace d’eau souterraine.

Des premières analyses des données fournies par la sonde de la NASA Deep Impact (cf No 357) devraient conduire les scientifiques à revoir leur modèle des noyaux cométaires. Selon l’équipe du Jet Propulsion Laboratory, les nouvelles données relatives au noyau la comète Tempel 1, récoltées par Deep Impact en
juillet 2005, ne correspondent pas au modèle traditionnel d’une « balle de glace sale » mais plutôt à « une structure fragile, constituée de poussières, avec des glaces intérieures ».
La quantité de glace d’eau détectée à la surface de Tempel 1 couvrirait moins de un pour cent de sa surface, ce qui est inférieur aux estimations précédentes des scientifiques. Il est donc possible que la glace d’eau soit en grande quantité sous la surface du noyau cométaire et remonterait sous forme de geysers.
[New Scientist 02/02/06, Science 02/02/06]
Pour en savoir plus

- Les satellites Aqua et TRMM aident à la compréhension d’un phénomène atmosphérique de grande ampleur

Une équipe de scientifiques du Jet Propulsion Laboratory et de CalTech (California Institute of Technology) a réalisé une nouvelle étude sur l’oscillation de Madden-Julian basée sur des observations satellitaires réalisées entre 1998 et 2005. Ce phénomène tropical se propage sous la forme d'une onde entre l’Océan Indien et l’Océan Pacifique, créant des anomalies à grande échelle de la circulation atmosphérique.
D’un cycle de 40 à 50 jours, l’oscillation de Madden-Julian peut en particulier engendrer des précipitations
violentes sur la zone Pacifique/Amérique du Nord et perturber les conditions climatiques en Amérique Centrale et du Sud. Des données récoltées par les satellites Aqua de la NASA et TRMM (Tropical Rainfall Measurement Mission), développé conjointement par la NASA et l’agence spatiale japonaise JAXA, ont
ainsi permis aux scientifiques d’améliorer leur compréhension du phénomène. Ils ont pour objectif d’intégrer les nouvelles données satellitaires dans les modèles de circulation atmosphérique utilisés par les agences de prévisions météorologiques et climatiques. [NASA 02/02/06]
Plus d'informations

ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 382 (pour l'ouvrir cliquer ICI)

6 : INDUSTRIE.

- Avec l’acquisition de Starsys, SpaceDev élargit ses compétences à la robotique spatiale.

La société SpaceDev basée en Californie a finalisé son acquisition de Starsys pour un montant de 9 millions de dollars. SpaceDev assure la production de micro- et nano-satellites ; elle développe également des technologies liées à la propulsion hybride et des systèmes de transport pour le cargo et l’équipage, pouvant potentiellement desservir la Station Spatiale Internationale et effectuer des missions lunaires. Basée dans le Colorado et spécialisée dans l’automatique, la société Starsys a notamment fourni des mécanismes permettant
de piloter les caméras, les instruments scientifiques et les roues des rovers martiens de la NASA, Spirit et Opporunity. Selon Jim Benson, fondateur de SpaceDev, Starsys est « le candidat idéal pour créer un centre d’excellence de robotique spatiale aux Etats-Unis ». Jusqu’à présent, SpaceDev recourait principalement aux compétences du Canada dans ce domaine. [SpaceDev 02/02/06, Space News 06/02/2006]
Plus d'informations

7 : COOPERATION INTERNATIONALE.

- Visite officielle de Représentants du Congrès en Chine.

Trois Représentants du Congrès ont été accueillis par la Chine au port spatial de Jiuquan en janvier dernier. Situé en Mongolie intérieure, il s’agit de la principale base de lancement chinoise, celle dont ont été lancées les capsules habitées Shenzou. Les Représentants Rick Larsen (D, Washington), Mark Kirk (R, Illinois) et Tom Feeney (R, Florida) font partie d’un groupe de travail sur les relations sino-américaines créé en juin 2005 à la Chambre du Congrès.
La visite est perçue comme un appel de la Chine à une plus grande coopération des deux pays dans le secteur spatial. Ce sujet fait débat aux Etats-Unis, certains jugeant que Pékin manque de transparence au sujet du développement d’activités spatiales militaires. D’autres voient dans les discussions entre la Chine et
les Etats-Unis une opportunité de nouvelles coopérations dans les domaines du secours aux astronautes, des sciences et de l’environnement spatial.
Toutefois aucun projet commun n’a pour l’instant fait l’objet d’une communication officielle. Des discussions pourraient se poursuivre avec la visite du Président chinois Hu Jintao à Washington dans les prochains mois. [Defense News 06/02/06]

8 : EN BREF.

Un accord-cadre a été finalisé par l’administration américaine afin de formaliser la coopération entre la France et les Etats-Unis dans le secteur spatial. De tels projets font pour l’instant l’objet d’accords particuliers. La proposition américaine d'accord-cadre va être analysée par les autorités françaises. [Air&Cosmos 03/02/06]

Le mouvement de grève de l’« Association of Machinist and Aerospace Workers » (IAM) chez Boeing a pris fin le 1er février. Les activités de préparation des lancements sur les sites de Boeing situés en Floride, Californie et Alabama vont donc reprendre. Les lancements des deux satellites d’observation de la Terre Calipso (NASA-CNES) et CloudSat (NASA) sur Delta 2, d’un satellite classifié du National Reconnaissance Office et du satellite de météorologie GOES-N de la NOAA sur Delta 4 étaient restés en attente depuis trois mois. Des discussions sont en cours pour planifier le nouveau calendrier des vols.
[Space News 06/02/06]

L’inspecteur général de la NASA, Robert Cobb, fait l’objet d’une enquête fédérale. Il a été accusé d’avoir entravé des efforts visant à améliorer la sécurité dans le programme Navette. R. Cobb a été nommé à ce poste en 2002 par le Président Bush après avoir travaillé au service juridique de la Maison
Blanche.
[AFP 04/02/06]

9 : UP TO DATE.

Présence à bord de l'ISS en ce moment:
Expédition 12 : Bill McArthur (Etats-Unis) et Valery Tokarev (Russie)

Pas de lancement depuis la dernière édition.

Lancements prévus jusqu'au 31 mars 2006:
- 08/02/2006 : Lanceur Zenit 3SL de Sea Launch avec le satellite de télédiffusion EchoStar 10 – Plate-forme Odyssey – Océan Pacifique
- 10/02/2006 : Lanceur Falcon-1 de SpaceX avec le satellite expérimental FalconSAT-2 de l’U.S. Air Force Academy - Kwajalein Atoll, îles Marshall
- 18/02/2006 : Lanceur japonais H2-A avec le satellite MTSAT-2 dédié au contrôle aérien et à la météorologie – Tanegashima – Japon
- 20/02/2006 : Lanceur japonais M-5 avec l’observatoire spatial ASTRO-F dédié à l’étude des galaxies – Uchinoura - Japon
- 21/02/2006 : Ariane 5 ECA avec les satellites de télécommunications HotBird 7-A pour Eutelsat et Spainsat pour le Ministère de la Défense espagnol – Centre Spatial Guyanais – Kourou
- 28/02/2006 : Lanceur russe Proton-Breeze M d’ILS avec le premier satellite de communications Arabsat 4 pour l’opérateur Arab Satellite Communication Organization - Cosmodrome de Baïkonour
- 28/02/2006 : Lanceur Pegasus d’Orbital Sciences avec les trois microsatellites de la NASA de la mission Space Technology-5 – Site de Vandenberg – Californie
- 30/03/2006 : Lanceur russe Soyouz avec le vaisseau habité TMA-8, Expédition 13 à destination de la Station Spatiale Internationale – Cosmodrome de Baïkonour
- ??/03/2006 : Lanceur américain Minotaur avec les microsatellites américano-taïwanais COSMIC dédiés à l’étude de l’atmosphère - Site de Vandenberg – Californie
[Spaceflightnow.com 08/02/2006]

ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 382 (pour l'ouvrir cliquer ICI)
Etats-Unis Espace est une synthèse de presse hebdomadaire de l’actualité spatiale américaine. Elle est préparée par le bureau du CNES à Washington et réalisée par Jean-Jacques Tortora, Clémence Le Fèvre et Noëlle Miliard.

Etats-Unis Espace est disponible sur Internet

Dimanche 19 Février 2006
Yvan MARCOU
Lu 1181 fois

Voir dans la même rubrique :

Vacances scientifiques - 07/06/2008

ACTUALITÉ | REPORTAGES | BAGNES DE GUYANE | CULTURE - ARTS PLURIELS & ARTISANAT TRADITIONNEL | PATRIMOINE - ARCHITECTURE | TOURISME | SCIENCE & TECHNOLOGIE | ESPACE | MILITAIRE - ARMÉES | Photos - SPORTS | Photos - FAUNE | Photos - FLORE | Photos insolites | Photos - GRAPHISME | Photos - MODE | Photos - MONUMENTS | Photos - PAYSAGES | Photos - PEUPLES DU MONDE | Photos - ACTEURS POLITIQUES | Photos - VIP | Photos - TAUROMACHIE | LIVRE D'OR | Histoire d'Image Plus | Conditions de vente | Annonces légales