DOSSIERS DU BAGNE DE GUYANE

LE BAGNE DES ANNAMITES EN GUYANE

Un projet de remise en état avec la Fondation du Patrimoine



Bagne des annamites : feu vert pour son inscription aux monuments historiques

La commission régionale du patrimoine et de l’architecture (CRPA) a validé l'inscription de ce haut lieu du tourisme en Guyane, dans la liste des sites classés monuments historiques. C’est maintenant à Thierry QUEFFELEC de signer l’arrêté préfectoral qui officialisera l'avis favorable.

Karl Constable • Publié le 10 juillet 2022 à 16h06, mis à jour le 10 juillet 2022 à 18h10
La CRPA, a statué favorablement, vendredi 08 juillet 2022, pour l’inscription du site pénitentiaire de la crique Anguille (Tonnégrande) à l’inventaire des monuments historiques classés. Une décision qui est le fruit d’un combat engagé dès 2008, par les équipes municipales et le maire Patrick LECANTE.

« C’est d’abord une vrai reconnaissance de nos efforts en lien avec le Conservatoire du Littoral, propriétaire des lieux. Cette inscription à l’inventaire des monuments historiques, va permettre une protection plus forte du site face aux vols et dégradations. Les vols de briques (estampillées de l’administration pénitentiaire) et de vestiges n’étaient pas assez sanctionnés par la justice, là il y aura un cadre et une législation ».

LE BAGNE DES ANNAMITES EN GUYANE
« […] Le 6 juin 1930, au grand dam des hommes politiques guyanais, le territoire de l’Inini est officiellement créé […]. La Guyane proprement dite se trouve alors réduite à une bande de terre côtière […] » Extrait de l’ouvrage Le bagne des Annamites, Montsinéry-Tonnégrande, écrit par Christèle Dedebant et Céline Frémaux (Parcours du Patrimoine n° 368 ).
C’est dans ce contexte, que le bagne des Annamites de la crique Anguille a été construit en 1931 par des forçats de droit commun, puis en 1932 par des condamnés politiques indochinois déportés en Guyane.Il avait la particularité d’être à la fois un établissement pénitentiaire spécial (EPS) et le centre administratif de l’une des circonscription du territoire de l’Inini. Il a accueilli 395 bagnards indochinois et fut fermé en 1946.
L ‘ensemble des constructions et installations bâties du bagne est constitué de bâtiments dont il ne reste que les assises de grandes cases en bois disparues avec la présences des plates formes maçonnées en briques et ciment.

Plus de détail

Lire l'article sur le bagne des annamites



Lundi 6 Octobre 2014
Yvan MARCOU
Lu 2294 fois

Nouveau commentaire :

DOSSIERS DU BAGNE DE GUYANE | Classement des bagnes de Guyane par l'UNESCO: discours et soutiens.