SCIENCE & TECHNOLOGIE

ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 380. (Pour l'ouvrir, cliquer ICI)

CNES WASHINGTON - MISSION SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE AMBASSADE DE FRANCE AUX ETATS-UNIS



1 : EXPLORATION ET VOLS HABITES.

- Changement de directeurs des centres Ames et Stennis de la NASA.

Le directeur du centre Ames de la NASA, Scott Hubbard, a annoncé son départ prochain pour le SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence) Institute, un centre de recherche dédié à l’astrobiologie. Hubbard, qui était responsable du programme d’exploration de Mars avant de prendre la direction du centre Ames,
était également le représentant de la NASA au Columbia Investigation Board (CAIB). Son départ fait craindre aux employés du site situé dans la Silicon Valley une baisse des activités de recherche et des réductions d’effectif.
La NASA a également annoncé un changement de directeur du centre spatial Stennis, situé dans le Mississipi et spécialisé dans les systèmes de propulsion spatiale. Bill Parsons, nommé directeur de ce centre en septembre 2005, quitte rapidement ce poste et devient directeur adjoint du centre spatial Kennedy. Il
sera remplacé par Richard Gilbrech, actuel numéro deux du centre de recherche aéronautique Langley. [NASA 23/01/2006]


- La Russie retarde la prochaine mission habitée vers l’ISS.

L’agence spatiale russe Roskosmos a annoncé un retard d’une semaine de l’envoi du prochain équipage de la Station Spatiale Internationale, prévu désormais le 30 mars prochain. L’équipage sera constitué de l’expédition 13, l’américain Jeffrey Williams et le russe Pavel Vinogradov, accompagnés de l’astronaute
brésilien Marcos Pontes qui restera en orbite pour une mission de courte durée. Roskosmos indique que le délai est du à des disfonctionnements de certains éléments du système de contrôle du lanceur Soyouz TM-8. Le lancement du véhicule cargo Progress, prévu en avril, serait également retardé.
[AFP 23/01/2006, www.spacetoday.net 23/01/2006]

ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 380. (Pour l'ouvrir, cliquer ICI)

2 : LANCEURS.

- La NASA revoit son architecture de Crew Launch Vehicle.

La NASA a modifié le concept de son futur lanceur destiné au transport habité, le Crew Launch Vehicle (CLV). L’agence renoncerait à utiliser un moteur de la Navette SSME (Space Shuttle Main Engine) pour propulser le deuxième étage du CLV, au profit d’une version modernisée du moteur J2 utilisé durant l’ère
Apollo. Le moteur J2 étant moins puissant que le SSME, la NASA envisage d’utiliser pour le premier étage cinq boosters solides SRB (Solid Rocket Boosters) au lieu des quatre prévus initialement. Selon la direction de la NASA responsable des systèmes d’exploration, l’ensemble 5 SRB/J2 serait moins coûteux à produire sur le long terme par rapport à l’option envisagée précédemment. Il permet également à la NASA de s’affranchir de la qualification du moteur SSME pour un allumage durant le vol. Au final, l’architecture retenue pour les futurs systèmes dédiés à l’exploration serait similaire à celle des systèmes Apollo. La NASA a également renoncé à développer un nouveau moteur méthane/oxygène pour propulser le Crew Exploration Vehicle en préférant des
technologies éprouvées (cf No 380). [Space News 23/01/2006]
Pour en savoir plus

3 : DEFENSE.

- Cinq ans après, les recommandations de la Commission Rumsfeld partiellement mises en œuvre

Le rapport de la Commission Rumsfeld, publié en janvier 2001, préconisait des changements d’ampleur pour le management des programmes spatiaux du DoD et de la communauté du renseignement. Le Secrétaire de la Défense Donald Rumsfeld a par la suite mis en œuvre des mesures visant à améliorer le contrôle des
activités spatiales américaines. Il a donné à l’Air Force Space Command (AFSC) une direction indépendante, assurée par un général quatre étoiles de l’Air Force. Cette entité était auparavant dirigée conjointement avec l’U.S. Space Command et le NORAD (North American Aerospace Defense Command). De plus, il avait confié au sous-secrétaire de l’U.S Air Force la double direction des programmes spatiaux non classifiés et ceux du National Reconnaissance Office (NRO). Toutefois, les deux fonctions ont de nouveau été séparées en 2005 sous l’impulsion de certains membres du Pentagone et du Congrès. D’autres recommandations de la Commission n’ont pas été mises en œuvre parmi lesquelles : créer un poste de sous-secrétaire à la Défense pour l’espace, le renseignement et l’information ; introduire une ligne budgétaire distincte pour
les programmes spatiaux ; mettre en place un comité dédié à la sécurité nationale dans l’espace au sein de la Maison Blanche. [Space News 25/01/2006]


- Reports des lancements des grands programmes dans le budget 2007

La demande de budget 2007 du Department of Defense, qui va être soumise au Congrès en février, prévoit de nouveaux délais dans le développement de grands programmes spatiaux. Les lancements des quatrième et cinquième satellites du système de communication WGS (Wideband Gapfiller System) seraient repoussés
d’un an, en 2011 et 2012. Le programme T-SAT (Transformational SATellite) ne pourrait pas être lancé avant 2014, soit un nouveau retard d’un an. Par ailleurs, des coupes budgétaires importantes sur le programme Space Radar dans les budgets 2005 et 2006 conduisent le DoD à ralentir le développement de
démonstrateurs technologiques. L’U.S. Air Force prévoit le lancement du premier satellite en 2015.
[Space News 25/01/2006]

© NASA
© NASA

4 : SCIENCES.

- Fin de la mission de sciences spatiales IMAGE

Les opérations du satellite IMAGE (Imager for Magnetosphere-to-Aural Global Exploration) de la NASA se sont achevées suite à la défaillance d’un système électrique de bord. Lancé en 2000 pour une mission initiale de deux ans, le satellite a permis aux scientifiques d’établir une cartographie de la magnétosphère terrestre, une zone où les particules de haute énergie provenant du soleil interagissent avec le champ magnétique de notre planète. Des avancées importantes ont été effectuées dans la compréhension des aurores boréales résultant de ces interactions. Les radiations magnétiques peuvent de plus endommager les objets en orbite et interrompre les télécommunications
spatiales.
[NASA 20/01/2006 - http://www.nasa.gov/home/hqnews/2006/jan/HQ_06030_IMAGE_quits.html]
Pour en savoir plus


- La sonde New Horizons en route vers Pluton.

La société ILS a procédé avec succès au lancement de la sonde New Horizons de la NASA, à destination du système Pluton-Charon le 19 janvier dernier. Le lanceur Atlas 5 de Lockheed Martin, dans une version la plus puissante jamais utilisée, a injecté le satellite en orbite à la vitesse record de 16,2 kilomètres par
seconde. Le lanceur était équipé de cinq boosters solides, du moteur américano-russe RD-180, du second étage Centaur, et d’un troisième étage additionnel, le Star48 produit par Boeing/ATK-Thiokol.
New Horizons, d’une masse de 465 kilogrammes, entame désormais un voyage d’un an vers Jupiter, où une manœuvre d’assistance gravitationnelle l’accélèrera vers les confins du système solaire. La sonde arrivera à proximité de Pluton début 2015 après un parcours de quelques 4,8 milliards de kilomètres et commencera
alors ses analyses scientifiques. Les sept instruments à bord permettront d’étudier la géologie et l’environnement de Pluton et de son plus gros satellite Charon, de cartographier leurs surfaces, de mesurer leurs compositions et leurs températures. L’atmosphère de Pluton fera également l’objet d’une étude approfondie ; riche en azote, celle-ci pourrait se condenser sur la surface d’ici une vingtaine d’années car Pluton s’éloigne progressivement du Soleil sur son orbite et se refroidit. Les scientifiques ignorent encore quelle configuration la sonde observera en 2015.
[ILS 19/01/2006, Science 01/02/2006, Aviation Week 09/01/2006]


- La mission Kepler, sortie du rouge, devrait partir en 2008

Le développement du télescope spatial Kepler, une mission de la NASA dédiée à la recherche d’ exoplanètes, a fait l’objet de problèmes techniques et financiers, portant le coût de la mission de 300 à 515 millions de dollars et retardant son lancement initialement prévu en 2006. La NASA semble néanmoins confiante aujourd’hui pour un lancement en juin 2008. La production du miroir du télescope, assurée par L3-Communications et particulièrement délicate, touche à sa fin. Le miroir devrait être livré au Jet Propulsion Laboratory cet été pour son intégration sur la plate-forme. Par ailleurs, les difficultés liées à la conception de l’avionique semblent aujourd’hui surmontées. Une fois en orbite, le télescope sera capable d’observer simultanément 100 000 étoiles grâce au large champ de vision de son système optique. Il traquera alors le passage de planètes et pourra déterminer leur taille et leur orbite. [Space News 23/01/2006]


5 : INDUSTRIE.

- J. Bush demande un budget de 55 M$ pour l’industrie spatiale basée en Floride

Le gouverneur de Floride Jeb Bush demande que 55 millions de dollars soient affectés dans le prochain budget fédéral pour soutenir l’industrie spatiale de son Etat, qui emploie environ 14 000 personnes. Cette requête est corrélée à un rapport d’une commission fédérale chargée d’étudier l’avenir du secteur spatial en Floride actuellement dans une phase de transition entre le programme Navette et les futurs véhicules de la NASA. Le plan de J. Bush inclut 35 millions de dollars pour moderniser le centre spatial Kennedy et le site de Cap Canaveral opéré par l’U.S. Air Force. Tous deux sont a priori destinés à assurer l’assemblage et le lancement des futurs systèmes CEV (Crew Exploration Vehicle) et CLV (Crew Launch Vehicule). J. Bush souhaite également améliorer l’attractivité de la Floride pour d’autres activités liées aux missions d’exploration et à la mise en place d’un site de lancement spécifique aux vols commerciaux. D’autres Etats tels la Californie, le Texas, le Colorado, l’Alabama ou le Nouveau Mexique ont des ambitions similaires.
[Florida Today 29/01/2006]
Plus d'informations
NEWS02/601190345/1007

6 : INTERNATIONAL.

- Accord pour l’envoi de composants US sur des lanceurs indiens à l’étude

A l’issue d’une réunion entre le secrétaire indien des affaires étrangères Shayam Saran et le sous-secrétaire d’Etat américain Nicholas Burns en janvier en Inde, l’ISRO (Indian Space Research Organisation) a annoncé que les Etats-Unis participeront à la mission d’exploration Chandrayaan 1. Un accord entre les deux pays est en cours de finalisation afin d’emporter deux instruments américains sur le satellite, l’un dédié à l’étude minéralogique de la Lune et l’autre à l’observation radar. Cet accord constituerait une ouverture pour le lancement de satellites équipés de composants américains sur des lanceurs indiens. [UPI 24/01/2006]

7 : UP TO DATE.

Présence à bord de l'ISS en ce moment:
Expédition 12 : Bill McArthur (Etats-Unis) et Valery Tokarev (Russie)

Lancements depuis la dernière édition :
- 19/01/2006 : Atlas 5 de Lockheed Martin avec la sonde New Horizon à destination de Pluton et Charon – Cap Canaveral – Floride - SUCCES
- 24/01/2006 : Lanceur japonais H2-A avec le satellite expérimental d’observation ALOS – Tanegashima – Japon - SUCCES

Lancements prévus jusqu'au 28 février 2006:
- 08/02/2006 : Lanceur Falcon-1 de SpaceX avec le satellite expérimental FalconSAT-2 de l’U.S. Air Force Academy - Kwajalein Atoll, îles Marshall
- 15/02/2006 : Lanceur japonais H2-A avec le satellite MTSAT-2 dédié au contrôle aérien et à la météorologie – Tanegashima – Japon
- 18/02/2006 : Lanceur japonais M5 avec le satellite ASTRO-F dédié à l’étude des galaxies - Uchinoura – Japon
- 21/02/2006 : Ariane 5 ECA avec les satellites de télécommunications HotBird 7-A pour Eutelsat et Spainsat pour le Ministère de la Défense espagnol – Centre Spatial Guyanais – Kourou
- 28/02/2006 : Lanceur russe Proton-Breeze M d’ILS avec le premier satellite de communications Arabsat 4 pour l’opérateur Arab Satellite Communication Organization - Cosmodrome de Baïkonour
- 28/02/2006 : Lanceur Pegasus d’Orbital Sciences avec les trois microsatellites de la NASA de la mission Space Technology-5 – Site de Vandenberg - Californie
[Spaceflightnow.com 25/01/2006]

ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 380. (Pour l'ouvrir, cliquer ICI)
Etats-Unis Espace est une synthèse de presse hebdomadaire de l’actualité spatiale américaine. Elle est préparée par le bureau du CNES à Washington et réalisée par Jean-Jacques Tortora, Clémence Le Fèvre et Noëlle Miliard.

Etats-Unis Espace est disponible sur Internet en cliquant ICI

Jeudi 2 Février 2006
Yvan MARCOU
Lu 1286 fois

Voir dans la même rubrique :

Vacances scientifiques - 07/06/2008

ACTUALITÉ | REPORTAGES | BAGNES DE GUYANE | CULTURE - ARTS PLURIELS & ARTISANAT TRADITIONNEL | PATRIMOINE - ARCHITECTURE | TOURISME | SCIENCE & TECHNOLOGIE | ESPACE | MILITAIRE - ARMÉES | Photos - SPORTS | Photos - FAUNE | Photos - FLORE | Photos insolites | Photos - GRAPHISME | Photos - MODE | Photos - MONUMENTS | Photos - PAYSAGES | Photos - PEUPLES DU MONDE | Photos - ACTEURS POLITIQUES | Photos - VIP | Photos - TAUROMACHIE | LIVRE D'OR | Histoire d'Image Plus | Conditions de vente | Annonces légales