SCIENCE & TECHNOLOGIE

ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 383 (pour l'ouvrir cliquer ICI)

CNES - MISSION SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE AMBASSADE DE FRANCE AUX ETATS-UNIS



Credit: NASA
Credit: NASA

1 : EXPLORATION ET VOLS HABITES.

- La NASA prévoit un retrait de la Navette Atlantis en 2008

La NASA envisage de retirer du service la navette Atlantis dès 2008. Certaines de ses pièces pourraient être utilisées sur les deux autres orbiteurs, Discovery et Endeavour, ceci jusqu’à l’arrêt complet du programme planifié au plus tard en 2010. L’agence spatiale américaine prévoit actuellement seize vols Navette destinés à finaliser l’assemblage de la Station Spatiale Internationale et potentiellement un vol supplémentaire pour réparer le télescope Hubble.
Selon ce calendrier prévisionnel, la Navette Atlantis effectuerait cinq vols entre 2006 et mi-2008. Pour poursuivre les vols après cette date, Atlantis devrait entrer dans une phase d’inspection et de maintenance, appelée OMDP (Orbiter Maintenance Down Period) qui la rendrait de nouveau opérationnelle en 2010, explique Wayle Hale, responsable du programme Navette.
La NASA préfère donc renoncer à cette nouvelle phase d’OMDP et estime être capable d’assurer le calendrier de vols de 2008 à 2010 avec Discovery et Endeavour. La question reste de savoir dans quelle mesure le retrait d’Atlantis d’ici deux ans entraînera des réductions d’effectifs à la NASA et ses partenaires
industriels ; W. Hale a précisé qu’il n’attendait pas de licenciements massifs au Kennedy Space Center (Floride). [Florida Today 18/02/06, spaceflightnow.com 17/02/06]
Pour en savoir plus
Pour en savoir plus

The Zenit rocket lifts off with EchoStar 10. Credit: Sea Launch
The Zenit rocket lifts off with EchoStar 10. Credit: Sea Launch

2 : TELECOMMUNICATIONS.

- Lancement du satellite Echostar 10 par Sea Launch

Le 15 février, le lanceur Zenit 3SL opéré par Sea Launch a mis en orbite avec succès le satellite Echostar 10 depuis la plate-forme Odyssey située dans l’océan Pacifique. Le lancement a été retardé d’une semaine environ en raison d’une anomalie détectée sur un système sol et de courants marins trop forts.
D’une masse de 4,3 tonnes et construit par Lockheed Martin, le satellite embarque une charge utile de communications en bande Ku. Il devrait être opérationnel en avril prochain et permettre à Echostar de développer son service de télédiffusion DISH Network, qui dispose déjà d’environ 12 millions d’abonnés aux Etats-Unis. Echostar 10 couvrira la zone continentale des Etats-Unis ainsi que l’Alaska, Hawaii, Porto Rico et Cuba. Le consortium Sea Launch, regroupant Boeing et des industriels russes, ukrainiens et norvégiens, prévoit cinq lancements à venir en 2006. [15/02/06]
Pour en savoir plus


- L’exploitation du satellite Intelsat-Americas 8 étendue au marché brésilien

L’agence nationale de télécommunications du Brésil (ANATEL) a attribué à l’opérateur Intelsat des droits pour exploiter le satellite de télédiffusion IA-8 (Intelsat-Americas 8) sur le marché brésilien. Mis en orbite en juin 2005, ce satellite permet des communications en bandes Ku, Ka et C. Il est désormais opérationnel pour un large spectre d’utilisateurs au Brésil et dans la plupart des pays d’Amérique Latine. Ce satellite est le plus récent et le plus puissant de la flotte d’Intelsat qui inclut 28 satellites dont 14 assurent la couverture de l’Amérique du Sud et des Caraïbes. [spacemart.com 15/02/06]
Pour en savoir plus Intelsat_IA8_Satellite_Serves_Brazilian_Broadcasters_And_Telcom_Industry.html

ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 383 (pour l'ouvrir cliquer ICI)

3 : NAVIGATION.

- Lockheed Martin annonce une amélioration de la précision du GPS de 10 à 15 %

Selon Lockheed Martin, des modifications des logiciels de traitement des signaux GPS (Global Positioning System) ont permis d’améliorer la précision du système de 10 à 15%. Cette modernisation du système GPS, dénommée Legacy Accuracy Improvement Initiative (L-AII) permet à l’U.S. Air Force de doubler la quantité de données traitées par les stations sol, en combinant celles collectées par les 14 stations de contrôle de la NGA (National Geospatial-intelligence Agency) et les 6 stations de contrôle du GPS. Selon John Mengucci, vice-président de Lockheed Martin et en charge des systèmes du Department of Defense, « grâce à la plus grande couverture offerte par les stations de contrôle additionnelles de la NGA, les opérateurs seront capables de contrôler la constellation GPS pratiquement en temps réel, permettant de répondre plus rapidement aux anomalies. » [Lockheed martin 31/01/06, Center for Defense Information 12/02/06]
Plus d'informations

4 : DEFENSE.

- L’U.S. Air Force propose au Congrès une nouvelle approche pour TSAT

L’U.S. Air Force a proposé au Congrès un nouveau plan pour son programme de télécommunications spatiales large bande de prochaine génération, TSAT (Transformational Satellite) en privilégiant un développement incrémental, dit en spirale. En termes techniques, le Pentagone a revu ses ambitions à la baisse pour les deux premiers des cinq satellites de la constellation, notamment en utilisant des composants moins complexes et en optimisant le bilan de masse.
De plus, le lancement du premier satellite, retardé de près deux ans, est désormais prévu fin 2014. Ces modifications limiteraient les risques liés au développement des technologies jugées critiques de ce programme. Celles-ci concernent les systèmes (hardware et software) assurant les liaisons laser inter-satellites et satellites-sol, en particulier le cryptage, le traitement et la transmission des données. L’U.S. Air Force prévoit désormais un budget de 9,3 milliards de dollars entre 2007 et 2011, soit une réduction de 1,6 milliard par rapport aux estimations de l’année dernière. Cette nouvelle approche vise à préserver l’adhésion du Congrès à ce programme que le Pentagone juge indispensable à la mise en œuvre la doctrine américaine de « network centric-warfare ». [Space News 20/02/06]


- Demande budgétaire ambitieuse pour la Missile Defense Agency en 2007

La demande budgétaire de la Missile Defense Agency (MDA) pour l’année fiscale 2007 s’élève à 9,3 milliards de dollars soit une augmentation d’environ 20% par rapport à l’enveloppe attribuée par le Congrès en 2006. Le poste budgétaire principal demeure le programme d’interception de missiles balistiques à mi-course, le GMD (Ground-based Midcourse Defense, 2,8 milliards de dollars). Le budget 2007 prévoit notamment le déploiement de nouvelles capacités en Alaska et en Californie ainsi qu’un nouveau test du système d’interception. En parallèle, la MDA maintient le développement de deux programmes dédiés à la destruction de missiles dans leur phase propulsée : l’Airborne Laser, un avion Boeing 747 modifié et équipé d’un laser anti-missile, et le KEI (Kinetic Energy Interceptor), un système utilisant de petits lanceurs. La MDA demande pour ces deux programmes respectivement 598 et 386 millions de dollars. Le budget demandé pour le KEI est pratiquement doublé, en partie en raison des préparations pour un premier test en 2008. Enfin, le programme STSS (Space Tracking and Surveillance System), un système de satellites expérimentaux de surveillance des missiles, demeure à un haut niveau de priorité avec un budget de 380 millions de dollars (+66% par rapport à 2006). [Space News 13/02/06]

5 : SCIENCES.

- Plusieurs projets scientifiques de la NASA reportés ou abandonnés

La NASA a revu à la baisse son budget scientifique et y consacrera 3 milliards de dollars de moins sur la période 2007-2010 par rapport à ce qu’elle prévoyait l’an dernier. Ceci entraîne le retard de plusieurs missions pourtant considérées comme hautement prioritaires par la communauté scientifique : le Solar Dynamic Observatory voit son lancement reporté de mai à août 2009; la mission GPM (Global Precipitation Measurement), développé en partenariat avec l’agence spatiale japonaise, serait lancé fin 2012 au lieu de mi-2010 ; le lancement de l’observatoire spatial SIM (Space Interferometry Mission), initialement prévu en 2012, serait effectué au mieux en 2015 ; le projet Terrestrial Planet Finder, une série de télescopes spatiaux dédiés à la recherche d’exoplanètes est suspendu jusqu’à nouvel ordre. D’autres activités scientifiques aux budgets plus modestes seraient abandonnées, suscitant une grande déception des universités ou instituts scientifiques partenaires de la NASA : le projet SOFIA (Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy), mené en collaboration avec le DLR (Deutsches Zentrum für Luft und Raumfahrt), n’est pas financé en 2007 ; la NASA renonce au télescope NuSTAR (Nuclear Spectroscopic Telescope Array) et au satellite d’étude du cycle de l’eau terrestre Hydros, deux projets associant respectivement CalTech (California Institute of Technology) et le MIT (Massachussetts Institute of Technology). [Space News 20/02/06]

6 : RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT.

- La NASA attribue des contrats de R&D pour un moteur oxygène/méthane

Les industriels Aerojet et Northrop Grumman ont été sélectionnés par la NASA pour concevoir, développer et tester un moteur à ergols liquides oxygène/méthane. Les contrats obtenus s’élèvent respectivement à 6,3 et 7,8 millions de dollars. Une application visée pour cette technologie est potentiellement la propulsion du futur module d’ascension du Crew Exploration Vehicle pour quitter la Lune ou Mars. Scott Horowitz, responsable des systèmes d’exploration, a récemment fait savoir que la NASA ne s’orientait pas a priori vers le développement d’un tel moteur pour le CEV. Toutefois l’intérêt de l’agence pour un programme de R&D dans ce domaine demeure important, notamment dans la perspective à plus long terme de missions vers Mars.
[NASA 14/02/06, Space News 20/02/06]
Pour en savoir plus


- Un viseur d’étoiles miniature en cours de développement chez Microcosm Inc.

La société Microcosm Inc. basée en Californie a reçu un contrat de près de 800 000 dollars de la DARPA (Defense Advanced Research Project Agency) pour le développement d’un d’instrument de visée stellaire (star tracker) pesant moins de 100 grammes, destiné à assurer le contrôle d’attitude de nano- et microsatellites. Selon James Wertz, président de Microcosm, le système en cours de développement, MicroMak « représente un diminution significative du coût et de la masse de viseurs d’étoiles. Il s’agit d’un composant parmi d’autres destinés à miniaturiser les capteurs et actuateurs de véhicules spatiaux ».
[Microcosm Inc. 03/02/06, Space News 20/02/06]
Pour en savoir plus

7 : EN BREF.

Le vol de qualification du lanceur Falcon 1 de SpaceX prévu le 10 février a été retardé suite à une anomalie détectée lors d’un test d’allumage de moteur. Il s’agit du troisième report de ce lancement. Les deux premières tentatives n’avaient pas abouti en raison de problèmes affectant les vannes d’alimentation. Le lancement pourrait être replanifié d’ici deux à quatre semaines. [Space News 13/02/06]


8 : UP TO DATE.

Présence à bord de l'ISS en ce moment:
Expédition 12 : Bill McArthur (Etats-Unis) et Valery Tokarev (Russie)

Lancements depuis la dernière édition :
- 15/02/2006 : Lanceur Zenit 3SL de Sea Launch avec le satellite de télédiffusion EchoStar 10 – Plate-forme Odyssey – Océan Pacifique - SUCCES
- 18/02/2006 : Lanceur japonais H2-A avec le satellite MTSAT-2 dédié au contrôle aérien et à la météorologie – Tanegashima – Japon - SUCCES
- 21/02/2006 : Lanceur japonais M-5 avec l’observatoire spatial ASTRO-F dédié à l’étude des galaxies – Uchinoura – Japon - SUCCES


Lancements prévus jusqu'au 31 mars 2006:
- 24/02/2006 : Ariane 5 ECA avec les satellites de télécommunications HotBird 7-A pour Eutelsat et Spainsat pour le Ministère de la Défense espagnol – Centre Spatial Guyanais – Kourou
- 28/02/2006 : Lanceur russe Proton-Breeze M d’ILS avec le premier satellite de communications Arabsat 4 pour l’opérateur Arab Satellite Communication Organization - Cosmodrome de Baïkonour
- 30/03/2006 : Lanceur russe Soyouz avec le vaisseau habité TMA-8, Expédition 13 à destination de la Station Spatiale Internationale – Cosmodrome de Baïkonour
- ??/03/2006 : Lanceur américain Minotaur avec les microsatellites américano-taïwanais COSMIC dédiés à l’étude de l’atmosphère - Site de Vandenberg – Californie
- 30/02/2006 : Lanceur Pegasus d’Orbital Sciences avec les trois microsatellites de la NASA de la mission Space Technology-5 – Site de Vandenberg – Californie
- ??/03/2006 : Lanceur Falcon-1 de SpaceX avec le satellite expérimental FalconSAT-2 de l’U.S. Air Force Academy - Kwajalein Atoll, îles Marshall
[Spaceflightnow.com 22/02/2006]

ETATS-UNIS ESPACE - Numéro 383 (pour l'ouvrir cliquer ICI)
Etats-Unis Espace est une synthèse de presse hebdomadaire de l’actualité spatiale américaine. Elle est préparée par le bureau du CNES à Washington et réalisée par Jean-Jacques Tortora, Clémence Le Fèvre et Noëlle Miliard.
Etats-Unis Espace est disponible sur Internet

Samedi 25 Février 2006
Yvan MARCOU
Lu 1608 fois

Voir dans la même rubrique :

Vacances scientifiques - 07/06/2008

ACTUALITÉ | REPORTAGES | BAGNES DE GUYANE | CULTURE - ARTS PLURIELS & ARTISANAT TRADITIONNEL | PATRIMOINE - ARCHITECTURE | TOURISME | SCIENCE & TECHNOLOGIE | ESPACE | MILITAIRE - ARMÉES | Photos - SPORTS | Photos - FAUNE | Photos - FLORE | Photos insolites | Photos - GRAPHISME | Photos - MODE | Photos - MONUMENTS | Photos - PAYSAGES | Photos - PEUPLES DU MONDE | Photos - ACTEURS POLITIQUES | Photos - VIP | Photos - TAUROMACHIE | LIVRE D'OR | Histoire d'Image Plus | Conditions de vente | Annonces légales